Cap Citoyen Réunion : Lancement de la plateforme participative

le 19 février 2019

_S8A5244-web.jpg

La Région Réunion a présenté ce jour la plateforme dédiée à la participation citoyenne « CAP CITOYEN RÉUNION – Alon koz klèr pou La Réunion ». L’objectif de cet outil numérique est de permettre au plus grand nombre de Réunionnais de s’exprimer sur des sujets essentiels liés aux compétences du Conseil Régional.

La collectivité met ainsi à la disposition des citoyens un espace d’expression et pourra,grâce à cet outil, consulter régulièrement les Réunionnais sur des sujets d’intérêt général. Chaque citoyen aura l’opportunité de participer activement aux projets proposés et donner son avis dans une démarche de démocratie participative.

Ainsi, la Région Réunion apporte sa pierre et répond à la demande des citoyensréunionnais d’être davantage associés dans le processus de prise de décision publique, a fortiori lorsque cela impacte leur quotidien et fait le choix de s’engager dans une démarche volontariste de transformation de son mode de gouvernance.

Au-delà des instances officielles (CESER,CCEE) sur lesquelles elle s’appuie déjà, au-delàd’une démarche de concertation engagée autour de différents projets, la collectivitéentend construire un nouveau mode d’élaboration de ses propres orientations qui pourra s’exprimer à travers différents leviers à mettre en place destinés à garantir la participation citoyenne.

La première consultation proposée sur la plateforme en ligne : les modalités de création du Conseil Consultatif Citoyen.

En effet, après avoir voté le 19 décembre dernier, en Assemblée Plénière, la création d’un Conseil Consultatif Citoyen, la collectivité interroge les Réunionnais sur sonfonctionnement, son contenu ou encore le mode de désignation des membres du CCC.

Les Réunionnais sont invités, dès aujourd’hui, à se connecter sur l’adresse www.capcitoyenreunion.re et à répondre au Questionnaire relatif au CCC jusqu’au 5 mars 2019 pour participer activement à la construction du futur Conseil Consultatif Citoyen.